Atone (2019)

Résumé : L’ancienne soldat des opérations spéciales, Laura Bishop, se rend au travail dans la plus grande église d’Amérique et est contrainte de mettre à mort une équipe de pirates de l’air lorsqu’elle découvre que sa fille est coincée à l’intérieur.

Critique : 

Il est parfois étonnant de constater à quel point des cinéastes semblent avoir compris la formule pour faire un bon film d’action. Ils ont tous les éléments nécessaires. Mais le résultat semble étrange. Un peu comme si tous les éléments de la production avaient joui d’un décalage minime, bien que suffisamment important. Atone, le rejeton de Wes Miller, souffre de cette maladie. Et pourtant, tous les ingrédients étaient présents pour créer un clone parfait de Die Hard

Depuis la mort de son mari, Laura Bishop vient une profonde dépression; se consolant dans des combats illégaux et dans un mode de vie abrasif. Alors que le premier anniversaire de l’événement tragique approche, le père de Laura l’invite à l’accompagner à leur congrégation religieuse, qui s’apprête à ouvrir les portes de sa nouvelle église au grand public. Tandis que la femme rencontre les nouveaux employés de l’endroit, des bandits parviennent à s’infiltrer dans l’édifice et retiennent tout le monde en otage.

Dans un monde idéal, Atone aurait tenté quelque chose d’unique dans la formule « Die Hard » avec une approche religieuse, qui ne provient pas d’une organisation. L’idée était parfaite dans la mesure où elle tente d’aller ailleurs que dans un sous-marin ou un gratte-ciel. Mais merde! Atone est incapable de mettre un pied devant l’autre sans trébucher. Deux seules choses évitent un désastre complet. Jaqueline Fleming, qui est intéressante dans le rôle principal, et l’action dans une certaine mesure.

Dans une certaine mesure seulement, car on sent qu’Atone profite d’une chorégraphie et d’un bassin de combattants supérieur au film d’action moyen. Sérieusement, le divertissement se mériter une étoile bien méritée que pour l’effort mis durant ces combats. Mais le cinéaste Wes Miller (River Runs Red) commet une multitude d’erreurs durant l’exécution de ces combats. Le fait de remarquer ces petits détails provoque beaucoup de divertissement. Des fois, Miller place entre ciel et terre et il décide de la faire pirouetter comme une gymnase du Cirque du Soleil. Des fois, on entend des scènes d’action complètes, sans les voir, car elles se déroulent dans une autre pièce. Des fois, Atone nous propose des combats avec des images qui sont diffusées en accéléré. Des fois, les effets spéciaux des fusillades nous arrivent avec un sérieux décalage.

Bref, il y a plein de détails qui font d’Atone un film parfait pour montrer à des futurs cinéastes. Histoire qu’il sachent ce qu’il faut éviter durant leur future carrière. Le reste du divertissement souffre également de nombreux problèmes. Les dialogues manquent de réalisme et de finition. Aucun personnage n’a la crédibilité ou la sensibilité qu’un véritable être vivant, gentil ou méchant, aurait dans la vie de tous les jours. Le scénario bifurque dans trop de directions et est incapable de rester à l’essentiel. Le montage est atroce, tout comme la musique. La distribution est aussi mauvaise; surtout Columbus Short (Whiteout) qui a la tâche d’être le méchant de service.

Il y a des dizaines de remarques négatives que je puisse faire à Atone. Mais je n’ai pas envie de m’étendre sur le sujet ou de passer des heures à écrire cette critique. Atone est un film très, très médiocre… Et ce même s’il jouit d’une actrice de premier plan et d’artisans talentueux derrière la caméra.


Réalisation : Wes Miller

Scénario : Wes Miller

Avec : Jaqueline Flemming, Columbus Short, Robert Rusler, Stephen Farrelly, Michael Randall

Atone (2019)
1

Résumé

Atone sent le moisi dès les premiers instants. Une impression qui se solidifie au fur et à mesure que le temps avance.

Envoi
Note des visiteurs
0 (0 votes)

Écrit par Michaël Michaud

Cinéphile amoureux du cinéma de seconde zone et des films d'action.

View all posts by Michaël Michaud →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.