Avengers: Endgame (2019)

Résumé : Après les événements dévastateurs d’Avengers: Infinity War, l’univers est en ruine. Avec l’aide des alliés qui leur restent, les Avengers se réunissent une fois de plus pour annuler les actions de Thanos et rétablir l’ordre dans l’univers.
Critique : 
Bien que cela peut sembler être cliché, nous sommes aujourd’hui devant la conclusion d’une décennie de divertissement. Une décennie remplie en émotions qui tente de se conclure avec un dernier bang.
Bien évidemment, cette critique restera le plus vague possible pour tous ceux qui n’ont pas vu le divertissement. Pour cela, on doit sauter d’entrée de jeu dans notre opinion la plus franche et la plus crue du divertissement, qui est spectaculaire. Rares ont été les spectacles qui sont capables d’affecter physiquement son spectateur. Avengers; Endgame est l’un de ces spectacles.
Les frères Russo sont parvenu à concocter un divertissement épuisant à regarder, à cause de son contenu et non de sa longueur. Avengers: Endgame est le rêve que tous les enfants des années 80 et 90 ayant touché à du contenu de Marvel rêvaient d’avoir. Et ce rêve nous fait pleurer, rire et hurler à l’écran tel un fanatique fou de soccer européen. Les deux réalisateurs sont parvenus à jouer avec nos émotions dans une finale envoutante et éblouissante.
Avengers: Endgame débute avec nos héros encore sous le choc de leur défaite écrasante qui a causé la mort de la moitié de l’univers par le tyran intergalactique Thanos. Au lieu de tenter de nous montrer un plan de vengeance et de conquête, le divertissement tente à la place d’être une histoire épique qui rend hommage à une décennie de cinéma. L’histoire nous permet ce voyage émotionnel tout en restant suffisamment accessible pour que même un spectateur ne possédant qu’une connaissance rudimentaire de la franchise puisse suivre et apprécier ce qui se passe à l’écran. Et c’est sans oublier les fans assoiffés de la première heure qui auront des bics d’émotions intenses avec certains revirements ou clins d’œil aux bandes dessinées.
Le divertissement réussi également sur le plan du spectacle. Avengers: Endgame est d’une maitrise technique irréprochable, pour des raisons que nous n’allons pas dévoiler… Ce que nous pouvons parler néanmoins, c’est de l’action. Le long-métrage est étonnamment violent pour une œuvre « tous publics ». Rien de sanglant, mais ne soyez pas surpris si vous voyez des décapitations et des démembrements… Dans un autre registre du cinéma d’action, Avengers: Endgame offre de la diversité. Avec des moments intimes et réalistes et une dernière heure indescriptible. Le film n’a pas la meilleure séquence d’action de tous les temps. Cependant, Avengers: Endgame a la séquence d’action la plus riche sur le plan visuel, la plus grande en termes d’envergure et la plus couteuse de l’histoire du cinéma. La dernière heure du film est tout simplement digne d’être inscrite dans les anales du cinéma contemporain….
Sinon, toute la distribution d’Avengers: Endgame sort son grand jeu. Les acteurs livrent de solides performances. Tous se démarquent des uns des autres. Mais il faut mentionner plus particulièrement les efforts de Jeremy Renner (The Hurt Locker) et de Robert Downey Jr. (Chaplin). Les deux hommes sont si bons et talentueux qu’ils nous rappellent pourquoi ils furent jadis des nominés aux Oscars. Même si les deux hommes sont à des années-lumière de la statuette dorée…
Avengers: Endgame est sans contredit la superproduction hollywoodienne de l’été 2019. Le long-métrage crée un spectacle que son audience risque de ne plus jamais revoir. Avengers: Endgame est un pur bijou, de la première à la dernière minute.


Réalisation : Anthony Russo, Joe Russo
Scénario : Christopher Markus, Stephen McFeely
Avec : Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Paul Rudd, Brie Larson, Karen Gillan, Danai Gurira, Benedict Wong, Bradley Cooper, Gwyneth Paltrow, Josh Brolin

Avengers: Endgame (2019)
5

Résumé

Avengers: Endgame est possiblement le plus grand spectacle à être débarquer dans une salle obscure depuis des lustres.

Envoi
User Review
2 (1 vote)

Laisser un commentaire