Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Edge of Fear (2018)

Résumé : Après avoir été poignardé au cœur par des envahisseurs sans merci, un homme est laissé pour mort. Désormais faible, en infériorité numérique et avec un couteau sur la poitrine, il tente de réaliser l’impossible : sauver sa femme de ces meurtriers avant de mourir.
Critique : 
Edge of Fear offre une réunion pour les fans de la série télévisée Prison Break. Plusieurs de ses vedettes ont décidé d’aider Bobby Roth, un réalisateur responsable d’un paquet d’épisodes de la populaire série, en plus d’avoir une longue carrière qui a débuté durant les années 70. Et puisque le tout transpire l’influence asiatique, Edge of Fear s’annonce être un classique du cinéma d’action à la sauce Prison Break. Pourtant, les apparences sont trompeuses…
Un homme d’affaires est opéré d’urgence au cœur durant un voyage en Chine. Deux ans plus tard, il décide d’inviter ses sauveurs pour une fin de semaine dans son chalet, situé dans une Amérique profonde. En parallèle, un groupe de mercenaire est engagé pour libérer un prisonnier durant un transfert pour l’extrader vers le Mexique. L’opération ne se déroule pas comme prévu, forçant les criminels à se réfugier dans un chalet situé à quelques kilomètres de leur position…
Le long-métrage a le don de jouer avec nos attentes. À première vue, le commun des mortels va penser qu’Edge of Fear est un film d’action bourrin. Et pourtant, Edge of Fear joue l’inverse. Il est un thriller qui mise sur son atmosphère, plutôt que de nous balancer de l’action. Une action qui ne survient que pour les dernières minutes. À la base, on suit un médecin qui n’est pas un expert en arts martiaux ou un ancien soldat d’élite, mais un homme simple. Un homme simple qui est en train de mourir.
Dans cette optique, il faut donner le mérite que le divertissement tente de proposer un film musclé cérébral. On y suit un homme sur le point de mourir. Il a un couteau planté dans son cœur et il ne peut le bouger au risque de décéder. Le médecin doit donc utiliser ses aptitudes intellectuelles et harceler ses attaquants tels un tueur d’un film horrifique. Mais le tout nous est présenté avec le plus grand sérieux et le plus grand réalisme, malgré la stupidité de sa prémisse de base.
Et pourtant, on ne rit pas du fait que le personnage principal a un couteau coincé dans son torse. Cependant, on rit des dialogues et de l’exécution de la prémisse en général. Entre des incohérences et d’horribles dialogues, Edge of Fear renferme plus de pépins que de qualités. Son originalité force les personnages à tourner en rond pour la majorité, et à dire des lignes de dialogues qui sont parfois étranges. Une étrangeté qui se reflète également dans les scènes plus musclées, comme la séquence entourant Jodi Lyn O’Keefe. Une séquence humoristique prouvant provoquer un malaise où la pauvre actrice se fait, en quelque sorte, espionner par notre héros pendant qu’elle est sous la douche, pour ensuite se conclure avec une scène d’action peu élaborée.
Sur un plan plus technique, Edge of Fear n’est pas un mauvais film en soi. Bobby Roth est un cinéaste compétent. Par-contre, ses expériences au petit écran empêchent le divertissement de prendre pleinement son envol. Le film a un visuel très télévisuel, avec peu de dynamisme ou de plans serrés. Cela devient très problématique puisque le scénario d’Edge of Fear est assez pauvre en action. Il n’y a également rien pour permettre aux acteurs d’offrir de grands performances. À l’exception de Robert Patrick (Scorpion) qui, fidèle à son habitude, est excellent pour interpréter des personnages démentiels et remplis de malice.
Edge of Fear a un concept intéressant. Son exécution n’est pas aussi parfaite mais elle laisse entrevoir un prémisse de base intéressante. Cela n’empêche pas le long-métrage d’être un bon choix pour se divertir.


Réalisation : Bobby Roth
Scénario : Scott Barkan, Gregg Zehentner, Daxing Zhang
Avec : Shen Lin, Zhu Zhu, Robert Patrick, Amaury Nolasco, Andy Mackenzie, Jodi Lyn O’Keefe, Robert Knepper, Rockmond Dunbar
https://www.youtube.com/watch?v=MBlZjbmxJQ4

Edge of Fear (2018)
2.8

Résumé

Edge of Fear une occasion ratée pour mettre en scène une réunion parfaite pour certains des acteurs de Prison Break

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :