Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Getaway (2013)

Résumé : En rentrant chez lui, un homme reçoit un appel lui disant que s’il veut récupérer sa femme, il doit voler une voiture et qu’il doit effectuer certaines tâches avec l’aide du propriétaire du véhicule.

Critique : 

Long-métrage qui fut boudé par le public, le box-office et la critique, Getaway est haït par la majeure partie des gens qu’ils ont vu. Pourquoi?? L’élément qui revient le plus souvent concerne la réalisation/ le réalisateur. C’est tout à fait compréhensible, le méchant, voulant surveiller les protagonistes, a installé de nombreuses caméras à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule. Chouette, un found-footage!! Mais non, on a ajouté les caméras de circulation. Chouette, un mélange entre un found-footage et un documentaire!! Mais non, car on a aussi ajouté des caméras tout dans et sur tout les véhicules possibles et on a ajouté des caméramans…

Ce qui donne un putain de problème! (Pardonnez le langage.) Pour décision artistique ou non, on a décidé de nous montrer tout les plans de caméras, sans exception. Sur papier, cela peut être une bonne idée, mais Getaway y gagne un montage tellement chaotique, que si l’on éternue, nous aurons manqué un plan de vue, qui est peut-être celui qui nous fallait pour comprendre la scène. Pourtant le réalisateur, qui était celui de Dungeons and Dragons, n’est pas un homme incompétent. Lorsqu’il ne s’amuse pas à réaliser comme un épileptique, il nous donne de très beaux plans. Malgré qu’il fasse de nombreux faux-raccords au passage. (Coupure d’électricité mon ***.)

L’autre surprise du long-métrage est de voir Selena Gomez. Sans être erreur de casting, il faut dire qu’il m’a pris près d’une trentaine de minutes pour m’habituer au choc émotionnel de voir Miss Disney dans un vrai film d’action. Le fait qu’elle ait le personnage le plus intéressant aide aussi, les autres ont aussi, elle a le seul personnage qui a quelques couches de personnalité. Ethan Hawke ne veut que sauver sa femme, comme il nous le rappelle, une bonne dizaine de fois en 90 minutes et Jon Voight est le méchant de service. On ne sait pas trop pourquoi il est méchant ni pour quelles raisons il veut les éléments représentant l’objectif ultime des péripéties des protagonistes. En soit ce n’est pas un défaut, c’est juste que cela ôte de la profondeur au long-métrage qui reste, au final, un simple film d’action tiré des années 80, sans prétention. Et c’est comme ça que vous devez le voir si vous espérez passer du bon temps.

2.5/5


Directeur : Courtney Solomon

Scénariste : Sean Finegan, Gregg Maxwell Parker

Acteur : Ethan Hawke, Selena Gomez, Jon Voight, Bruce Payne

  • Acteurs
  • Musique
  • Réalisation
  • Scénario
  • Divertissement
2.5

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :