Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Il était une fois les Boys (2013)

Résumé : Fin des années 1960, alors que les futurs Boys (Stan, Bob, Fern et compagnie) approchent le temps des fêtes, ils doivent préparer l’organisation d’un party et la participation à un tournoi de hockey local tout en faisant face à des difficultés personnelles.

Critique : 

Cinquième opus de la célèbre franchise qui a jadis battu le TitanicLes Boys V succombent à l’envie commerciale qui a déjà gagné les Américains, en faisant un préquel. Si la plupart de ces derniers frappent un mur, Les Boys V réussit à l’éviter notamment en reprenant les «vieux» acteurs pour des «jeunes personnages» et en donnant les «vieux personnages» à des «jeunes acteurs».

Déconcertant au début, ce procédé se révèle être une bonne idée. Si c’est un pur délice de voir des acteurs interprétés des personnages aux antipodes de leur rôle original (Yvan Ponton qui passe d’un avocat homosexuel à un père ouvrier et homophobe par-exemple), on peut regretter l’absence de certains des Boys (acteurs et/ou personnages). Si n’est pas un grand problème en soi, puisque de tout façon, avec la panoplie personnages présents, la plupart d’entre-eux n’ont pas de développement.

Pour ce qui est des jeunots, ils sont dans l’ensemble sympathiques, spécialement ceux qui jouent Roméo et Marcel. Néanmoins, le principal problème du long-métrage, réside dans son scénario. À force de vouloir traiter tant de personnages et de thèmes, qui sont parfois trop sérieux pour ce genre de production, l’ensemble est gâché car tout n’est qu’effleuré. Surtout, qu’en plus, il y a quelques temps morts et quelques moments louches, comme le placement de produit Harvey’s. (On ne se le cache pas, même la bande annonce est commanditée (?) par la chaîne de restauration.) Et, ce qui est le plus cruel pour moi, c’est absence de hockey. Un film sportif sans sport, c’est triste. À la place, on a préféré inclure des scènes de train miniature qui sont presque autant, sinon aussi, nombreuses. Il reste que, en partie grâce aux rires, aux larmes et à quelques caméos en plus de tout ce que j’ai dit, même si n’est pas un classique ou le meilleur de la saga, Les Boys V vous fera passer un sacré bon moment!!!

3.5/5


Directeur : Richard Goudreau

Scénariste : Richard Goudreau

Acteur : Samuel Gauthier, Simon Pigeon, Maxime Desjardins-Tremblay, Rémy Girard, Marc Messier, Pierre Lebeau

Il état une fois les Boys (2013)
  • Acteurs
  • Musique
  • Réalisation
  • Scénario
  • Divertissement
3.6

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :