Actionerd

Paradis du cinéma d'action

In the Blood (2014)

Résumé : En voyage de noces aux Caraïbes, un jeune couple décide de faire du tyrolienne. Mais lorsque le mari (Cam Gigandet, Never Back Down) disparaît à la suite d’une blessure survenu lors de cette activité, sa femme (Gina Carano, Haywire) remue ciel et terre afin de le  retrouver…

Critique : 

In the Blood nous ramène à une époque où une personne devient en quelque sorte, une armée composée d’un seul homme, ou d’une seule femme dans ce cas-ci. Certes, de nos jours, des acteurs comme Jason Statham ou Liam Neeson offrent des produits très similaires, dans un sens, mais les personnes que nous avons ici n’ont pas le profil du héros d’action typique des années 80 : un acteur, au talent parfois limité, mais qui compense par une prestance à l’écran et par une certaine présence dans les scènes d’action, comme par-exemple, Arnold Schawrzenegger, Chuck Norris ou Fred Williamson.

Et bien, nous pouvons ajouter Gina Carano à cette liste. L’étoile montante du cinéma d’action joue dans ce divertissement, à faible budget, une femme que l’on pourrait qualifier de «badass», littéralement. L’avantage lorsque l’on a une actrice de ce genre, c’est qu’on a réellement l’impression qu’il fait tout ses cascades, ce qui est vrai, et en plus, le réalisateur John Stockwell (Into the Blue) nous offre des séquences d’action sans un montage forcé ou une caméra branlante. Inutile de dire qu’il sait comment mettre en valeur Carano

Sinon, dans son ensemble, le long-métrage est plutôt sympathique à suivre, avec un deuxième tiers un peu plus lent, mais un troisième tiers qui vaut le détour. Par-contre, Stockwell, dont la filmographie se passe grandement dans des pays chauds, a un certain problème de réalisation, puisqu’il tente d’incruster dans certaines scènes du «found footage». Même si le concept aurait pu être une bonne idée, je me dois de dire que de regarder un combat sur la (mauvaise) caméra d’un téléphone cellulaire n’est pas très agréable.

Au-moins, les acteurs, dans l’ensemble, sont plutôt agréables à suivre, la présence de Danny Trejo reste un mystère. Il n’est là que pour un caméo et sa présence apporte des interrogations, auxquelles nous n’avons que peu de réponses. Surement que les producteurs avaient besoin d’un acteur bankable, ce qui expliquerait aussi la présence de Stephen Lang au générique. L’acteur n’apparait que dans quelques flashbacks qui auraient pu facilement être retirés sans impacter le récit.

Au final, In The Blood reste une bonne pioche que je ne serais que vous recommander!!!

3.25/5


Directeur : John Stockwell

Scénariste : James Robert Johnston, Bennett Yellin

Acteur : Gina Carano, Cam Gigandet, Amaury Nolasco, Ismael Cruz Cordova, Luis Guzman, Treat Williams, Stephen Lang, Danny Trejo

In the Blood (2014)
  • Acteurs
  • Musique
  • Réalisation
  • Scénario
  • Divertissement
3.6
Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :