Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Iron Man 2 (2010)

Résumé : Maintenant que le monde entier connaît son identité en tant qu’Iron Man, Tony Stark doit faire face à la pression du gouvernement des États-Unis, de la presse et du public pour qu’il partage sa technologie avec l’armée. Décidé à garder son invention, Stark, avec Pepper Potts et le capitaine James Rhodes à ses côtés, doit forger de nouvelles alliances et confronter un ennemi puissant lié à l’héritage de son père.

Critique : 

Après un premier opus qui fut un véritable succès surprise, Tony Stark / Iron Man revient sur les écrans avec un nouveau volet visiblement plus commercial. Le studio Marvel a vu le potentiel que le premier volet apportait dans l’établissement d’un univers cinématographique plus grandiose et il décide de forcer la note en nous imposant sa direction artistique. Es-ce une bonne chose? Es-ce une mauvaise chose? Pour savoir la réponse, il faudra lire cette critique…

Maintenant que la Terre sait que Tony Stark (Robert Downey Jr., Sherlock Holmes) est Iron Man, rien ne va plus pour lui. L’armée et le gouvernement tentent de s’approprier son armure, son plus proche concurrent tente de fabriquer la sienne et le fils d’un ancien associé de son père (Mickey Rourke, The Wrestler) décide de venger une trahison causée par le père de Tony. Et tout cela ne pouvait pas tomber à un pire moment, puisque le dispositif qui permet à Stark de rester en vie, est en train de le tuer…

Soyez rassuré, ce court résumé ne spoile en rien l’intrigue d’Iron Man 2, puisque tout ceci est présent en début de film. Vous trouvez que ce long-métrage a un planning très chargé, attendez de constater le fait que Marvel a, malheureusement, imposé une décision commerciale à ce film : promouvoir son S.H.I.E.L.D. et planter les graines de ce qui sera les Avengers. Le scénario est obsédé par cette intrigue, à un bon tel que l’on tourne en rond. Ce qui est terriblement dommage puisque quelques bonnes idées, comme la possible mort de Tony Stark, et que ces dernières sont écartées du chemin pour laisser placer à l’Univers Cinématographique Marvel, comme cette «mort» qui est diminuée à un seul test sanguin, comme si Stark avait le diabète ou quelconque maladie du même genre.

Cela a pour résultat de créer un long-métrage avec beaucoup plus de phases explicatives, bien que  plus divertissant, ce qui est un exploit en soi. Néanmoins, cela crée également une expérience cinématographique plus décousue avec de nombreux temps morts. Et que dire des clins-d’œil forcés qui ne sont là que pour nous signaler qu’Iron Man 2 se déroule à la même époque que Thor et que The Incredible Hulk

À la réalisation, Favreau a perdu la petite étincelle présente dans le premier film, sans pour autant nous offrir un travail bâclé. Visiblement perturbé par les contraintes engendrées par Marvel, Favreau parvient à faire un travail fort compétent, en ayant même quelques moments forts spectaculaires en réserve, comme la séquence au Grand Prix de Monaco. Cependant, cela ne l’empêche pas de nous offrir un affrontement final assez décevant, en se contentant de reproduire l’affrontement final d’Iron Man, en y ajoutant une course-poursuite et une bonne bataille de couloirs.

Visuellement, Iron Man 2 subit une certaine amélioration avec de meilleurs effets spéciaux, ce qui fait drôlement plaisir à nos yeux. Le premier volet de cette trilogie avec quelques problèmes du genre, des problèmes qui ne devraient pas arriver dans un blockbuster estival. Musicalement parlant, la saga s’améliore avec la participation de John Debney (Sin City), qui parvient à nous offrir quelques sonorités assez plaisantes, et c’est sans oublier le retour d’AC DC à la trame sonore.

Dans le rôle titre Robert Downey Jr. continue à faire un excellent travail, même s’il n’est aussi spectaculaire que dans Iron Man. Samuel J. Jackson (Pulp Fiction) et Clark Gregg (Agents of S.H.I.E.L.D.) voient leurs rôles gagner de l’importance et ils en profitent voler quelques scènes mémorables. Pour leurs parts, Gwyneth Paltrow (Seven) et Jon Favreau (Chef) sont légèrement abandonnés par les obligations scénaristiques de ce film.

Les nouveaux venus dans ce long-métrage parviennent à imposer leurs présences respectives. Sam Rockwell (Moon) brille en jouant une sorte «d’anti-Stark», même son personnage se limite souvent à un agent de comédie. Mickey Rourke est un bon antagoniste. C’est dommage qu’il soit rapidement relégué au second plan, Scarlett Johansson (Lucy) est un ajout fort délectable et Don Cheadle (Hotel Rwanda) se révèle être un meilleur interprète pour le capitaine Rhodes.

Iron Man 2 est un drôle d’oiseau. Conçu pour des motifs commerciaux évidents (S.H.I.E.L.D.), Iron Man 2 voit son potentiel scénaristique être castré par les ambitions du studio Marvel. Néanmoins, nous ressortons divertis, satisfaits de cette expérience qui parvient à être plus divertissante que son aîné.

Note : 3.5 / 5


Réalisation : Jon Favreau

Scénario : Justin Theroux

Avec : Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Scarlett Johansson, Sam Rockwell, Mickey Rourke, Samuel L. Jackson, Clark Gregg, John Slattery, Garry Shandling, Paul Bettany, Kate Mara, Leslie Bibb, Jon Favreau

Iron Man 2 (2010)
  • Acteurs
  • Musique
  • Réalisation
  • Scénario
  • Divertissement
3.4

En conclusion

Iron Man 2 est une suite honnête dont le potentiel est grave miné par les ambitions du studio Marvel. Les fans du super-héros devraient grandement apprécier ce nouveau opus. Pour les autres, leurs opinions devraient être plus mitigées…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :