Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Legendary : Tomb of the Dragon (2013)

Résumé : Après une expédition qui s’est mal déroulée, Travis Preston (Scott Adkins, Undisputed 3 : Redemption) se voit offrir une opportunité en or, celle de traquer et de capturer vivant un monstre attaquant un chantier de construction en Chine. Le hic, c’est que son némésis, Harker (Dolph Lundgren, Universal Soldier), est déjà sur les lieux pour avoir l’animal comme trophée de chasse…

Critique : 

Co-production anglo-chinoise, Legendary : Tomb of the Dragon est un véritable film des années 80, mais qui aura été filmé en 2012. Réalisé par Eric Styles (le premier long-métrage non-romantique et non-comique du réalisateur), Legendary raconte une quelconque chasse au monstre, comme nous pouvions voir (et que nous pouvons toujours en voir) au cinéma, à l’époque de nos parents, et de nos grand-parents.

Le hic, c’est que contrairement à Jaws, Lake Placid ou Tremors, il n’y a rien dans le long-métrage qui permet à l’oeuvre de se démarquer dans le genre qu’est le survival animalier. Tout y est extrêmement cheesy. La réalisation vient d’une autre décennie, même si la personnalité (et le background) de Styles ressort par-moments, comme pour zoomer sur les mains de deux personnages qui se tiennent la main au milieu d’une scène d’action, parce que c’est romantique…

Pour sa part, le scénario semble être sorti d’un épisode de Scooby-Doo. Je dirais même plus, c’est la version Scooby-Doo de Jurassic Park: The Lost World, la partie à San Diego en moins. Après une introduction sérieuse où Adkins tente de capturer un ours géant, Legendary sombre dans les dialogues et les situations kitchs et, parfois même, involontairement drôles. La plupart des scènes et certaines conversations ont déjà vues ou entendues. C’est pas très original, mais au-moins, long-métrage parvient à maintenir l’intérêt du spectateur pendant 1H30, ce qui est un exploit en soi.

Tourné dans la convalescence qu’Adkins a eu après Expendables 2 (6 mois où il a tourné ce film, Zero Dark Thirty et, aussi (?), Legend of Hercules), le film est relativement maigre en scènes d’action. En fait, la totalité des scènes d’action sont mises en avant par la bande-annonce. Elles sont majoritairement courtes et sombres, afin de cacher le manque de budget de la production. Le monstre n’est clairement visible que lors du final, et ce n’est une salamandre géante. Désolé du léger spoiler, mais je me devais de vous avertir de la déception. Avoir un petit budget n’est pas une raison pour mettre aucun effort dans la création d’un monstre qui aurait un minimum d’originalité…

Dans les rôles titres Adkins et Lundgren s’éclatent, ont du plaisir et offrent des bonnes performances. Par-contre, le reste de la distribution est plutôt mauvais. Certes, le scénario ne les aident pas à se démarquer, mais ils ne font rien pour y parvenir et pour rendre leurs personnages intéressants.

En conclusion, Legendary : Tomb of the Dragon est un petit film que l’on peut facilement passer. La fin laisse présager la possibilité d’une suite, voir même d’une franchise. Espérons que cela n’aura pas lieu, surtout si les suites auront la même trempe, la même envergure…

1.75/5


Directeur : Eric Styles

Scénariste : Andy Briggs

Acteur : Scott Adkins, Dolph Lundgren, Yi Huang, Nathan Lee, James Lance, Lydia Leonard, Le Geng, Murray Clive Walker

Legendary : Tomb of the Dragon (2013)
  • Acteurs
  • Musique
  • Réalisation
  • Scénario
  • Divertissement
2.3

Summary

Legendary : Tomb of the Dragon est un film parfait pour un dimanche pluvieux, lorsqu’il n’y a rien d’autre à la télévision, sans plus. Avec regrets, je dois vous conseiller de passer votre tour…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :