Actionerd

Paradis du cinéma d'action

Mission: Impossible – Fallout (2018)

Résumé : Ethan Hunt, son équipe de l’IMF, ainsi que quelques alliés familiers, font la course contre la montre après une mission qui fut un échec.

Critique :

Tom Cruise (Jack Reacher) continue à faire des prouesses sur le grand écran et il se prépare à nous livrer ses plus grandes cascades pour le sixième chapitre de la saga Mission: Impossible. Autrefois un bastion de la télévision américaine, la franchise est devenue le bébé de l’acteur qui met sa vie en danger à chaque fois, se transformant en une sorte de Jackie Chan américain.
Mission: Impossible – Fallout débute deux ans après le précédent volet, alors que Ethan Hunt reçoit la mission de récupérer du plutonium afin d’éviter qu’il ne tombe entre les mains des Apôtres; un groupe terroriste créé à partir des cendres du Syndicat autrefois mené par Solomon Lane. L’opération tourne au vinaigre et une série d’événements forcera Hunt à extirper les armes nucléaires des mains des Apôtres.
Il est clair que Mission: Impossible – Fallout est une montagne russe à voir absolument au cinéma et un candidat solide pour être le film avec les meilleures scènes d’action de 2018. Le divertissement n’est pas le meilleur film de l’année, ni même le meilleur volet de la saga. Le scénario écrit par Christopher McQuarrie, qui réalise également le film, a quelques problèmes. Rien de bien majeur, mais le tout est suffisamment problématique pour que cela impacte le visionnement d’un Mission: Impossible qui fut réalisé avec un script incomplet entre les mains. Simplement le fait que le long-métrage n’est pas mauvais en soi est un miracle. Par contre, on peut y sentir les effets, près les premières minutes du film entourant la perte du plutonium.
Une perte qui sera causée par le fait que Hunt et son équipe ont laissé une valise d’armes nucléaires au milieu d’une rue de Berlin. Un acte stupide qui représente l’exemple parfait des effets causés par l’absence d’un scénario lors du tournage. Durant les 150 minutes de Mission: Impossible – Fallout, on peut avoir plusieurs grincements de dents face à un script qui nous demande de faire plusieurs actes de foi pour suivre le combat de nos héros face aux Apôtres. Ces derniers sont bien évidemment une copie des membres du Syndicat, à la différence que cette fois-ci, l’histoire ne prend pas le temps de rendre cette menace crédible et identifiable. Même qu’à une occasion, il nous est impossible de savoir si Hunt est poursuivi par les Apôtres ou par les forces de l’ordre. Quant à l’identité de son dirigeant, dont le mystère n’a rien de mystérieux, la découverte de cette dernière se fait dans l’indifférence la plus totale, avec un antagoniste générique.
Évidemment, la carte maîtresse de Mission: Impossible – Fallout demeure les scènes d’action. Que ce soit dans une course poursuite digne de Ronin, dans un duel en hélicoptère de haute voltige ou dans un combat brutal dans la salle de bain d’une discothèque, Mission: Impossible – Fallout offre les meilleures scènes d’action de l’année. Cruise, McQuarrie (Usual Suspects) et leur équipe de cascadeurs deviennent ici la référence hollywoodienne dans ce domaine. Et le tout nous est servi sans une orgie d’effets spéciaux faits à l’ordinateur… Et puisque le cinéaste réalise le tout au quart le tour, avec un rythme effréné, nous avons l’impression que les deux heures trente ne durent qu’une trentaine de minutes. La seule déception repose sur la trame sonore du long-métrage qui n’est pas aussi épique que celle des autres volets de la franchise.
Bien évidemment, Tom Cruise continue à dominer l’écran dans le rôle d’Ethan Hunt. Seul bémol, il semble briser le son personnage lors d’une poignée de scènes, nous donnant le Tom Cruise charmeur, habituellement vu dans des comédies romantiques. Simon Pegg (Star Trek), Ving Rhames (Pulp Fiction), Rebecca Ferguson (The Girl on the Train) et Alec Baldwin (30 Rock) sont tous de retour et, malgré des rôles diminués, ils ont tous des moments pour se démarquer. Henry Cavill (Man of Steel) est présent dans un rôle qui a rendu célèbre sa moustache. L’acteur est tout de même solide bien qu’il ait entre les mains un rôle peu développé.
Mission: Impossible – Fallout est le film de l’été 2018. Bien qu’imparfait, le long-métrage nous offre un spectacle si grandiose qu’il absolument le vivre sur grand écran. Et avec la certitude qu’un septième sera d’ici quelques années en salles, il nous est impossible de voir comment les cinéastes font surpasser Mission: Impossible – Fallout, en termes d’action.


Réalisation : Christopher McQuarrie

Scénario : Christopher McQuarrie

Avec : Tom Cruise, Henry Cavill, Ving Rhames, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Sean Harris, Angela Bassett, Vanessa Kirby, Michelle Monaghan, Wes Bentley, Frederick Schmidt, Alec Baldwin, Liang Yang

Mission: Impossible - Fallout (2018)
4.4

Résumé

Sans le moindre doute, nous pouvons dire que Mission: Impossible – Fallout offre une montagne russe en émotions et en action…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :