C'est des films comme Atone qui donnent une mauvaise réputation au cinéma indépendant qui peuple les bacs à DVD et les plateformes de streaming.