Actionerd

Paradis du cinéma d'action

The Colony (2013)

Résumé : Durant une période glaciale causée par l’homme, l’humanité se taire dans des colonies souterraines. Lorsqu’une colonie émet un signal de détresse, les habitants de la colonie 7 décident d’envoyer une mission de secours…

Critique : 

Étant québécois, j’éprouve toujours un sentiment de fierté lorsque je vois le drapeau du Québec au bas d’une affiche, spécialement avec le cinéma de science-fiction/horreur. Après-tout, la quasi-totalité de films produits ici sont des drames ou des comédies, alors le cinéphile de genre que je suis a tendance à trouver le cinéma québécois un peu ennuyant en général. Inutile de dire que j’étais un peu excité à l’appréhension de mon visionnement, surtout que The Colony semblait jouir d’un certain budget.

Malheureusement, The Colony est réalisé par Jeff Renfroe, réalisateur connu pour des films ou épisodes de télévision, et comme il le dit dans le making-of, le scénario a été changé pour retirer la perspective d’ensemble pour la recentrer sur un des personnages. Je vais taire le côté épique qui aurait pu être présent avec un scénario plus grandiose, mais la décision de centrer tout sur l’un des personnages, celui de Kevin Zegers, limite grandement l’intrigue. Sa romance (Car oui, tout long-métrage se doit d’avoir une belle blonde…) de limite à quelques scènes d’un ridicule bancal (Je tente de lui faire peur, elle me pointe un fusil, on s’embrasse goulûment…) et la scène sensée définir son personnage, où il avoue avoir vu plein de gens mourir et qu’il a perdu sa famille sous ses yeux (ou sens figuré), est la même scène où un des personnages trouve un magazine pornographique et voit pour la première fois des femmes nues. Niveau subtilité, on aura vu pire…

Puisque le scénario tient à rester dans la série B, parlons de deux problèmes plus préoccupant du long-métrage, et j’exclue le jeu des acteurs parfois limites. D’abord, les effets spéciaux sont mal faits. Attention, il faut noter l’effort visuel, car oui, les effets sont plutôt jolis, mais on dirait qu’il manquerait une ou deux couches de détails, principalement lors que l’incrustation dans le monde réel. Pourtant, le réalisation comprend ces limites et tente de les compenser par de nombreux travellings. Bien pensé et bien fait, mais peu importe la manière de camoufler un petit pont en studio en énorme pont dans un froid post-apocalyptique, visuellement parlant, on constate toujours l’étroitesse de l’infrastructure, montée en studio.

Parlant de la réalisation, il faut dénoncer le dernier tiers du film. Alors que la première partie tentait de garder un côté intimiste, pour le meilleur et pour le pire, le reste de The Colony sombre dans le côté obscur du cinéma, c’est à dire un final explosif, ou il y a plein de bagarres et de coups de feu. Lorsque c’est bien conçu, c’est un genre de final qui me plait bien, ici, c’est horrible. Jeff Renfroe, artisan de télévision, semble avoir certaines difficultés rendre une scène d’action attrayante à nos yeux, et puisque le dernier tiers est centré sur les scènes d’action…

3.5/5


Directeur : Jeff Renfroe

Scénariste : Jeff Renfroe, Svet Rouskov, Patrick Tarr, Pascal Trottier

Acteur : Kevin Zegers, Laurence Fishburne, Bill Paxton, Charlotte Sullivan, Dru Viergever

 

The Colony (2013)
  • Acteurs
  • Musique
  • Musique
  • Scénario
  • Divertissement
2.7
Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueueurs aiment cette page :