Thor : The Dark World (2013)

Résumé : Lorsqu’un ennemi vaincu, il y a des milliers d’années, profite de l’alignement des neuf royaumes pour refaire surface, Thor doit faire équipe avec son frère pour empêcher l’univers d’être détruit…

Critique : 

Deuxième opus d’une saga comprise dans l’univers cinématographique Marvel, ce Thor révèle être une surprise et un échec sur de nombreux points. Réalisé par Alan Taylor, ici effacé au-travers de la bureaucratique Disney/Marvel malgré quelques éclats de génie, Thor 2 rehausse la qualité de la saga, après un premier opus plus proche de Hancock ou de Les Visiteurs que de la BD, Taylor corrige le tout en nous offrant un univers digne du comics.

Un univers que Taylor a réussi habillement à condenser en deux heures, car la majorité du long-métrage se dérouille à Asgard (ou sur les autres planètes de l’univers). Mais ne vous inquiétez pas, la partie terrestre du long-métrage n’est pas en reste avec les péripéties de Kat Dennings partant à la recherche de Skarsgård courant nu dans un lieu public d’Angleterre. La seule innovation terrestre, l’aspect gravitationnel, se voit réduit à l’état de gag… Bref la partie terrestre est encore le maillon faible du scénario.

Scénario qui en plus de réussir à gérer tout les personnages du premier opus, décide d’en ajouter 3 : un inutile, un servant qu’à gérer des situations comiques et un servant de bouche-trou asgardien. Même si la relation Thor/Loki est plus palpitante, si Portman fait du Portman, si nous avons quelques moments émotifs, lorsque survient le générique de fin, nous n’en avons rien à foutre des péripéties des protagonistes.

C’est dû à un vilain quelconque, tout droit sorti d’un épisode de Star Trek/Stargate. (Déjà qu’une des actrices jouant une vilaine de Star Trek a un petit rôle dans le film.) Sans mentir, j’ai trouvé son homme de main plus captivant. Malekith est un elf méchant, on ne sait pas trop pourquoi, il est juste là pour être méchant. Oui, on comprend une partie de ses motivations dans l’introduction du film, mais il était déjà un Bad Guy avant de voir de son peuple massacré par sa faute, donc cela s’annule. À force de lire tant de méchanceté à propos de ce film, on pourrait dire que j’ai détesté ce film. Non, ce n’est pas vrai. Si je puis le comparer à Iron Man 3, autre film Post-AvengersThor 2 est plus réussi, mais moins divertissant, c’est tout. D’autant plus que le cliffhanger final et une des deux scènes post-générique laissent présager de bonnes choses…


Directeur : Alan Taylor

Scénariste : Christopher Yost, Christopher Markus, Stephen McFeely, Don Payne, Robert Rodat

Acteur : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Christopher Eccleston, Anthony Hopkins, Stellan Skarsgård, Idris Elba

3.6
Envoi
Note des visiteurs
0 (0 votes)

Écrit par Michaël Michaud

Cinéphile amoureux du cinéma de seconde zone et des films d'action.

View all posts by Michaël Michaud →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.