We Die Young (2019)

Résumé : Lucas, un garçon de 14 ans intronisé dans la vie de gang à Washington, DC, est déterminé à ce que son frère de 10 ans ne suive pas le même chemin. Lorsqu’un ancien combattant de la guerre en Afghanistan arrive dans le quartier, une opportunité se présente.

Critique : 

Avant que la saison estivale débute, Jean-Claude Van Damme (Universal Soldier) aura la chance de démontrer tout son talent avec deux sorties importantes. Dans les derniers mois, l’interprète a pris des risques et il s’est lancé dans des productions lui permettant de sortir de son registre. Le mois prochain, Lukas, sorti l’été dernier en France, débarquera au Canada. En attendant, We Die Young prend d’assaut les États-Unis ainsi que le Canada; avec une sortie limitée en VOD sur quelques plateformes seulement (iTunes / Cineplex). C’est une disgrâce alors que nous avons entre les mains un excellent long-métrage.

Lucas est un adolescent vendant de la drogue pour un gang de rue terrorisant les quartiers malfamés de Washington. Son petit frère est promis à un brillant avenir dans le monde sportif, même s’il est en réalité un décrocheur. Durant une journée importante comprenant un mariage dans ce milieu criminel ainsi que la livraison d’une marchandise spéciale par Lucas, ce dernier doit sauver la vie de son frère et le sortir de la ville, avec l’aide d’un ancien soldat muet.

Certains se souviennent très certainement de Gran Torino avec Clint Eastwood. Le long-métrage vieux d’une décennie a transformé l’acteur en véritable dur à cuire des temps modernes. We Die Young parvient à faire la même chose à Jean-Claude Van Damme. De là se trouvent la plus grande force et la plus grande faiblesse de l’œuvre de Lior Geller. Il n’y a pas de combats fantastiques ou de dialogues bien bourrins. We Die Young est une œuvre sérieuse permettant à JCVD de jouer dans un autre registre.

De loin le meilleur film de Van Damme depuis une décennie, We Die Young se met rapidement à dos les fanatiques de JCVD dans une approche sérieuse et brutale du monde des gangs de rue. Le film a pour personnages principaux deux jeunes terrifiés de la violence qui les entourent et c’est par leurs points de vue que nous explorons les sombres ruelles de la capitale des États-Unis. Plus proche d’un drame que d’autre chose, We Die Young n’a pas peur de montrer des gamins armés de pistolets gambader à vélo. Le scénario comprend amplement qu’il est plus efficace de créer des images fortes que de créer de nombreuses scènes d’action.

À ce niveau We Die Young joue dans la modération, se limitant à une course poursuite en voiture qui fut sérieuse compromise au montage. Sans oublier un climax final à couper le souffle impliquant les gamins, la police, les bandits ainsi que la police. Comme mentionné plus tôt, le divertissement est d’abord et avant tout un drame centré sur ces deux êtres. Ils sont interprétés avec brio par deux jeunes acteurs qui ne se laissent pas impressionner par le calibre de la distribution. Face à eux, Van Damme obtient un second rôle assez important, avec beaucoup de nuances. Le dur à cuire y joue ici un ancien militaire ayant perdu l’usage de la parole, ce qui permet à l’acteur de démontrer une profonde vulnérabilité en plus de jouer dans une certaine retenue qui lui va à merveille.

Sans que ce soit négatif, il est un peu dommage de voir le coup de circuit que réalise l’acteur être éclipsé par l’antagoniste principal, Rincon. Coincé entre son devoir de gangster et de « père de substitut » envers Lucas, Rincon est un méchant formidable qui est interprété par David Castañeda (The Umbrella Academy). Ce dernier livre une interprétation renversante dans un rôle qui va marquer mon année cinématographique. Le scénario est si bien ficelé que l’on ne sait pas où Rincon se dirige pleinement. Cela aide grandement à s’immerger dans la performance de son interprète et dans le divertissement en lui-même. Sur une note finale et brève, il faut souligner la trame sonore d’Erez Koskas qui est assez solide. Espérons que le compositeur puisse se dénicher des boulots dans des longs-métrages de plus haut calibre.

We Die Young n’est pas un film d’action. Il est un drame qui comprend quelques séquences d’action. Cela n’empêche pas qu’il est le Gran Torino de la carrière de Van Damme; un film puissant sur la criminalité urbaine des États-Unis.


Réalisation : Lior Geller

Scénario : Lior Geller, Andrew Friedman

Avec : Jean-Claude Van Damme, David Castañeda, Elijah Rodriguez, Nicholas Sean Johnny, Charlie MacGechan, Joana Metrass

We Die Young (2019)
4

Résumé

Épaulé par d’excellentes performances, We Die Young est l’une des grosses surprises du printemps 2019.

Envoi
Note des visiteurs
0 (0 votes)

Écrit par Michaël Michaud

Cinéphile amoureux du cinéma de seconde zone et des films d'action.

View all posts by Michaël Michaud →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.