Cinq légendes du cinéma d’action à éviter

682 vues
7 minutes à lire

4 – Mel Gibson

Raison : Alcoolisme et racisme

Explication : Ce choix va être controversé. Mais il y a un mur visible dans la carrière de Gibson. Une frontière qui passe de 2006 et qui remonte jusqu’à 2010. Durant ces quelques années, Gibson a connu plusieurs démêlés avec la justice pour diverses infractions liées aux raisons mentionnées ci-haut. Malgré un solide retour avec le trio Edge of Darkness, The Beaver et Get the Gringo, la carrière de l’acteur s’est mise à solide une logique intéressante.

Mel Gibson a un rôle important. Il enchaîne avec une production douteuse. Ensuite un rôle important. Et une production douteuse… Get the Gringo (Youpi !!) pour enchaîner avec Machete Kills. The Expendables 3 (Yeah !!), pour Stonehearst Asylum. Un Blood Father (Hum…), pour avoir un rôle secondaire dans la comédie Daddy’s Home 2. En tout cas…

Article précédant

Essentiels #1 – Carl Weathers

Article suivant

Boss Level (2021)

Derniers articles

Boss Level (2021)

Frank Grillo doit affronter les minions de Mel Gibson dans l'excellent Boss Level.