Message from the King (2016)

Nous revenons sur Message from the King, un long-métrage récemment distribué par Netflix et qui mérite votre visionnement.

Critique

Écrit par

Résumé : Un Africain mystérieux débarque à Los Angeles afin de venger la mort de sa jeune sœur.

Critique :

Après une tournée dans quelques festivals, Message from the King a récemment fait son apparition sur Netflix, alors que la plateforme nous transporte dans la déchéance de Los Angeles. Pilotée par Fabrice du Welz (Calvaire), cette production se veut être un hommage aux longs-métrages de justiciers des années 70, rendus populaires dans la blaxploitation d’Hollywood.

Dans cette version moderne du sous-genre américain, nous suivons à nouveau la formule établie par de nombreux réalisateurs, alors qu’un Africain voyage aux États-Unis pour retrouver sa sœur disparue / morte après être corrompue par la richesse des blancs d’Amérique. Message from the King utilise à bon escient cette prémisse pour créer une critique intéressante des États-Unis d’aujourd’hui afin de créer une histoire diablement efficace, bien que prévisible. Les personnages sont crédibles et le long-métrage parvient à faire de Chadwick Boseman (Black Panther) une vedette du cinéma d’action, au même titre que Charles Bronson ou Fred Williamson.

Néanmoins, ce thriller d’action a quelques défauts, comme de ne pas tenter de faire un divertissement réellement original. Attention, ce n’est pas une critique envers la formule en soi, mais envers la tentative des scénaristes pour rendre l’histoire plus complexe, avec des revirements de situations un peu confus ou des personnages principaux inutiles. Une critique est également possible envers le manque d’un réel antagoniste, alors que des personnages peu recommandables (un pervers, un dentiste et un criminel de rue…) se battent pour avoir du temps d’antenne et pour confronter le protagoniste.

Heureusement, le cinéaste belge réalise d’un main de maître Message from the King. Malgré quelques choix étranges (comme un segment musical offert par un personnage transgenre.), du Welz rivalise avec les grands cinéastes de ce monde pour créer un thriller superbe. Néanmoins, vous pouvons sentir le côté plus cérébral du cinéaste qui ne livre pas suffisamment de scènes d’action pour supporter une histoire si viscérale. Néanmoins, la beauté de sa caméra compense grandement en offrant un thriller pouvant toucher tous les types de public sur le plan visuel. Le jeu des acteurs est également d’un grand atout, puisqu’ils sont tous excellents, spécialement Luke Evans (Furious 6) qui est superbe dans le rôle d’un dentiste.

Message from the King est un bon petit thriller, dans la lignée des meilleures productions de Netflix. Malgré quelques défauts, le long-métrage offre un beau petit 90 minutes avec un rythme captivant et enlevant. Une chose est sure, c’est que Message from the King est une bonne mise en bouche pour découvrir, pour la première fois, cet excellent cinéaste belge.


Réalisation : Fabrice du Welz

Scénario : Oliver Butcher, Stephen Cornwell

Avec : Chadwick Boseman, Luke Evans, Teresa Palmer, Alfred Molina, Natalie Martinez, Tom Felton, Dale Dickey

Laisser un commentaire