The Mountain Between Us (2017)

The Mountain Between Us n’est pas un film de survie espéré. Pire encore, il ne vaut pas votre déplacement…

Critique

Écrit par

Résumé : Pour survivre après un accident d’avion, deux étrangers doivent se forger une connexion afin de survivre aux éléments extrêmes d’une montagne éloignée. Lorsqu’ils réalisent qu’aucune aide ne va arriver, ils s’embarquent dans un affrontement périlleux contre la vie sauvage.

Critique :

En attendant d’avoir le temps de visionner Blade Runner 2049, il a fallu se consoler en regardant The Mountain Between Us, également sorti en salles au Québec cette semaine. Et oui, ce film est un prix de consolation, un titre qu’il porte avec perfection puisque The Mountain Between Us n’est pas vraiment un film que l’on devrait nécessairement visionner.

Vendu comme un film de survie, The Mountain Between Us est à mille lieues de ce que les bandes-annonces du long-métrage tentent de nous montrer. C’est tout simplement le Fifty Shades of Grey du film de survie. Ou, si vous aimez mieux, l’histoire de deux futurs amoureux qui ont un accident d’avion et qui ne seront probablement pas sauvés, tout cela parce qu’ils n’ont pas pensé à faire un trajet 12 heures en voiture louée (en repoussant de quelques heures un mariage) et parce que leur pilote est «incompétent» et mort… The Mountain Between Us se tire constamment dans le pied en se focalisant sur le côté romantique de la chose et il oublie de se concentrer sur tout le reste.

La précédente remarque sur le choix de transport est la première d’une longue liste d’incohérences et de moments problématiques qui nous font questionner sans cesse la crédibilité du long-métrage en tant que grosse production hollywoodienne. Sans cesse The Mountain Between Us met l’élément de survie à l’arrière-plan, ôtant par la même occasion toute sensation de danger pour nos protagonistes et rendant le déroulement du récit peu fluide. Le long-métrage préfère se concentrer sur la romance entre Idris Elba (Pacific Rim) et Kate Winslet (Titanic) et celle-ci n’a malheureusement pas les reins assez solides pour supporter ce divertissement. Sur ce point, le scénario du film équivaut à celui d’un téléfilm miteux; un texte qui est bien sûr élevé par les performances de ses interprètes.

Elba et Winslet sont tout simplement trop bons pour ce genre cinématographique. Les deux acteurs rayonnement tant ils offrent d’excellentes performances. Et ils se donnent corps et âme pour ces rôles, ce qui est doublement respectable. Il y a également un chien qui leur donne la réplique et il est très, mais très distrayant, à un point tel qu’il va très certainement remporter l’Oscar du meilleur interprète canin de l’année. Notons que sur le plan technique Hany Abu-Assad (Idol) fait tout ce qu’il peut pour nous divertir, mais sa caméra devient trop classique après l’accident d’avion et elle peine à injecter l’énergie que le cinéaste veut instaurer dans son projet.

The Mountain Between Us est un téléfilm de salon à la sauce hollywoodienne. Le long-métrage jouit d’un excellent casting, d’un décor intéressant et de quelques moments divertissants. Mais The Mountain Between Us est trop médiocre pour satisfaire une visite en salles, sauf pour satisfaire une compagne en manque d’émotions…


Réalisation : Hany Abu-Assad

Scénario : J. Mills Goodloe, Chris Weitz

Avec : Idris Elba, Kate Winslet, Beau Bridges, Dermot Mulroney

One Reply to “The Mountain Between Us (2017)”

  1. Elias dit :

    Bel article et jolie plume.

Laisser un commentaire