Voltron: Legendary Defender – Saison 2 (2017)

Résumé : Cinq adolescents de la Terre deviennent la première ligne de défense dans une guerre intergalactique contre le roi Zarkon.

Critique :

Avec une nouvelle saison, Voltron: Legendary Defender gagne grandement en maturité et devient l’une des séries de l’heure sur Netflix. En treize épisodes, Lauren Montgomery et Joaquim Dos Santos sont parvenus à construire sur les bases établies durant la première vague de leurs histoires animées pour créer une saison riche en divertissement et en rebondissements.

Cette saison, Voltron: Legendary Defender se concentre plus spécifiquement sur le combat des cinq pilotes contre le vilain Zarkon. Maintenant que l’introduction des personnages principaux est passée, la série se concentre afin sur Zarkon qui gagne en nuance et qui devient enfin le méchant que les scénaristes espéraient tant. Les autres personnages ne sont pas en reste puisqu’ils peuvent approfondir leurs personnalités respectives.

Cela se ressent même dans la structure des épisodes qui adoptent un rythme plus soutenu et proactif, avec moins de remplissage. Mieux encore, cette seconde saison permet à Voltron: Legendary Defender à diversifier son univers en explorant plus de planètes et en introduisant plusieurs races. Tout ceci est le symptôme d’une série qui cherche à développer ses personnages et son ensemble qu’à chercher à avancer son histoire globale, ce qu’elle parvient à faire de toute façon. Le seul hic, c’est que pour y parvenir les scénaristes ont décidé de diviser de façon plus fréquente le groupe. Cela peut devenir redondant à la longue, surtout que cela minimise les chances de voir apparaître le robot géant dans tous les épisodes.

La deuxième saison continue à exceller sur le plan visuel. Le mélange de l’animation japonaise et américaine continue à donner un charme unique à la série. Les dessinateurs parviennent même à relever le niveau visuel de Voltron: Legendary Defender en créant des environnements plus riches et plus audacieux, le tout s’accompagnant par des scènes d’action de plus en plus gigantesques. La distribution vocale s’est également améliorée, avec l’ajout en plus de quelques caméos intéressants dans certains épisodes. Et le gros défaut de la précédente saison, le personnage de Coran et son interprète (Rhys Darby, Yes Man), insupportables durant la première saison, gagnent un rôle plus mérité qui prend moins d’espace et qui délivre moins de blagues inutiles, ce qui est une excellente nouvelle en soi.

La troisième saison de Voltron: Legendary Defender n’a pas de défauts ou presque. Nous avons ici treize épisodes magnifiques qui se dégustent à une vitesse folle. Bien qu’il soit que peu probable que la troisième saison de la série puisse faire mieux, nous avons déjà hâte de voir où nous amènera cette série animée.


Créée par : Lauren Montgomery, Joaquim Dos Santos

Diffusée sur : Netflix

Avec : Josh Keaton, Steven Yeun, Jeremy Shada, Bex Taylor-Klaus, Tyler Labine, Kimberly Brooks, Rhys Darby, Neil Kaplan, Cree Summer

A propos de Michaël Michaud 369 Articles
Cinéphile amoureux du cinéma de seconde zone et des films d'action.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.