Jurassic World: Fallen Kingdom (2018)

Résumé : Lorsque le volcan dormant de l’île commence à rugir à la vie, Owen et Claire montent une campagne pour sauver les dinosaures restants de l’extinction.

Critique :

Contrairement à une certaine proportion des fanatiques de la saga Jurassic Park, je n’ai pas détesté le précédent Jurassic World. Même qu’il fut possiblement la meilleure suite de la franchise. Quelques années ont passé et nous voici aujourd’hui avec un autre long-métrage à visionner dans le confort des salles de cinéma. Hélas, Jurassic World: Fallen Kingdom ne livre tout simplement pas la marchandise et pourrait bien être le plus mauvais film mettant en vedette nos valeureux dinosaures…
Jurassic World: Fallen Kingdom nous raconte la mission de sauvetage des dinosaures qui vont subir une extinction fatale des mains d’un volcan sur le point d’exploser. Si l’on omet le fait qu’une seconde île (Isla Sorma de Jurassic Park 2 et 3) existe et le fait que l’île n’avait pas de volcan lors du précédent Jurassic World, nous sommes prêts pour une véritable aventure. Du moins, c’est que ce les scénaristes espèrent nous offrir, mais n’y arrivent pas. Attention, il est clair que d’assister à la destruction de l’île est un événement jouissif et trépidant. Hélas, le scénario du long-métrage n’a pas les outils nécessaires pour créer un spectacle digne de ce nom.
L’intrigue du film va dans la bonne direction, en ajoutant des thématiques intéressantes à la saga et en ayant de bonnes idées pour ses scènes d’action, mais il prend tous les mauvais chemins pour parvenir à sa destination. Comme mentionné plus haut, le domaine des dinosaures se fait détruire par un volcan. C’est l’un des nombreux paris réussis que prend le long-métrage. Mais hélas, ce qui entoure ces paris est exécrable. Claire et Owen, deux personnages sympathiques sans plus, sont réduits à des abrutis dont la romance est la pire intrigue amoureuse de l’année et pire encore, ils sont accompagnés par deux gamins ennuyeux. Les antagonistes ne sont pas mieux, alors qu’ils se trouvent dans un film différent, digne d’un mauvais James Bond. Et le film utilise de la mauvaise façon ses dinosaures, cherchant à de nombreuses reprises de forcer une émotion avec certains d’entre eux, plutôt que d’en faire de véritables personnages, gentils ou méchants.
La seule planche de salut de Jurassic World: Fallen Kingdom se trouve chez J.A. Bayona (A Monster Calls). Le cinéaste réalise à fond chacune des scènes avec des plans de caméra pouvant rivaliser avec ceux du premier volet de la saga. Bayona a un certain flair pour meubler les scènes et pour créer une ambiance horrifique malsaine. Hélas, il succombe immédiatement aux problèmes du scénario, que ce soit avec une séquence d’introduction quelconque ou un affrontement final qui a littéralement en dehors du champ de la caméra. Au niveau des effets spéciaux, notons que les dinosaures sont assez réussis bien qu’ils sont assez souvent relégués au second plan. Et pour les fans de Blue dans la salle, ce raptor n’est pas aussi présent et important à Jurassic World: Fallen Kingdom que ses bandes-annonces et ses produits dérivés semblent le supposer.
Évidemment, Chris Pratt (Guardians of the Galaxy) et Bryce Dallas Howard (Gold) sont de retour. Les deux acteurs n’ont toujours pas de chimie réelle entre eux et leurs interprétations sont toujours des performances correctes sans plus. Sinon, Rafe Spall (The Big Short) débarque avec un rôle assez crucial à l’intrigue et il le joue avec toute la ringardise que l’écriture de son personnage lui impose. James Cromwell (Star Trek: First Contact), Toby Jones (Captain America: The Winter Soldier) et Ted Levine (Monk) sont également présents dans des rôles mineurs. Et pour ce qui est de Jeff Goldblum (The Fly), il n’a qu’un tout petit caméo…
Jurassic World: Fallen Kingdom est très réussi sur le plan technique, notamment grâce au génie de J.A. Bayona. Par contre, tout le reste part rapidement en vrille, ce qui fait en sorte que nous oublions tout de ce film générique et quelconque dès notre sortie de la salle.


Réalisation : J.A. Bayona

Scénario : Derek Connolly, Colin Trevorrow

Avec : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall, Justice Smith, Daniella Pineda, James Cromwell, Toby Jones, Ted Levine, Jeff Goldblum, BD Wong, Geraldine Chaplin, Isabella Sermon

Jurassic World: Fallen Kingdom (2018)
2

Résumé

Jurassic World: Fallen Kingdom est un blockbuster générique qui ne mérite son statut que par la beauté relative de ses images…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *