Skyscraper (2018)

Résumé : Un père fait de grands efforts pour sauver sa famille d’un gratte-ciel en flammes.

Critique :

Trente ans après la sortie de Die Hard, l’influence de ce film d’action continue à se faire sentir dans le monde du cinéma. Entre hommages et clones, le divertissement a inspiré de nombreux cinéastes, à un point tel que nous pouvons officiellement vous affirmer que la vaste majorité des vedettes importantes de la communauté du cinéma d’action ont leur propre « Die Hard ». Cette fois-ci, c’est Dwayne Johnson (Rampage) qui a le luxe d’entrer dans ce club sélectif, avec Skyscraper, ou Die Hard dans un édifice en feu…
À ne pas confondre avec le long-métrage du même nom avec Anna Nicole Smith (un film inférieur, bien que visuellement intéressant), Skyscraper reprend le guide du parfait clone pour créer une histoire peu inspirée autour d’un homme qui tente de sauver sa famille des mains d’un groupe de terroristes. Le tout est évidemment une version édulcorée d’un classique qui a fêté aujourd’hui son trentième anniversaire. Néanmoins, nous ne sommes plus dans les années 80, mais en 2018.
Skyscraper aurait été le film parfait pour un jeune Arnold Schwarzenegger. Mais à notre époque, et avec Johnson en tête d’affiche, il est impossible de ne pas constater que le tout est dépassé par les superproductions modernes qui offrent des films d’action bien plus intéressants. Entre une famille générique et des vilains sortis des années 90, nous ne pouvons que nous reposer sur l’infirmité du personnage principal pour créer un élément de suspense. De plus, il est impossible de ne pas noter les nombreuses incohérences du film et les étrangetés d’un scénario qui tient littéralement debout avec l’aide des muscles de son acteur principal et du ruban adhésif.
Heureusement, Skyscraper est un film d’action avec beaucoup de violence et de séquences intenses pour divertir son spectateur. Le cinéaste Rawson Marshall Thurber (Central Intelligence) fait son possible pour créer un spectacle qu’il faut visionner sur grand écran. Le réalisateur est malheureusement limité par le côté « PG-13 » de sa production et par les absurdités du scénario qu’il a lui-même écrit, des absurdités qui le forcent même à créer un affrontement final dans un endroit rempli d’écrans pour une séquence à la « Enter the Dragon ». Le seul aspect positif qui ressort de Skyscraper, c’est que le film est définitivement une expérience à vivre sur grand écran, avec des effets spéciaux de bonne qualité, même avec une panoplie d’écrans verts, et une troisième dimension qui est la meilleure de 2018 à ce jour.
Dans le rôle principal, Dwayne Johnson, dont la carrière a débuté une pente descendante depuis quelques années, fait de son mieux pour jouer un héros humble et handicapé. Cela fonctionne jusqu’au moment où le scénario le transforme en un être surhumain. Dans tous les cas, cela fait juste du bien de voir un héros handicapé dans un film d’action, en espérant que ce groupe de la population soit plus représenté à l’avenir. Neve Campbell (Scream) profite également de l’occasion pour faire son grand retour hollywoodien et l’actrice en profite pour offrir une performance juste et honnête. Pablo Schreiber (Den of Thieves) fait également partie de la distribution avec le rôle d’un agent du FBI. Pour ce qui est des terroristes, ils sont tous génériques, avec en tête un Roland Moller (Atomic Blonde), en grand méchant principal.
Il faut visionner Skyscraper comme un craquelin avant le plan principal, comme une collation avant les arrivées de The Equalizer 2 ou Mission: Impossible 6. Évidemment, Skyscraper n’est pas le plus mauvais film de Dwayne Johnson, mais il est une occasion ratée pour refaire de l’acteur, la plus grosse pointure du cinéma d’action.


Réalisation : Rawson Marshall Thurber

Scénario : Rawson Marshall Thurber

Avec : Dwayne Johnson, Neve Campbell, Pablo Schreiber, Noah Taylor, McKenna Roberts, Kevin Rankin, Roland Møller, Byron Mann, Matt O’Leary, Hannah Quinlivan, Beatrice King, Tzi Ma, Chin Han

Skyscraper (2018)
2.5

Résumé

Skyscraper est un mauvais hommage à Die Hard et un autre film raté à ajouter dans la filmographie de Dwayne Johnson.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *