Split (2016)

Résumé : Trois filles sont enlevées par un homme avec 23 personnalités distinctes diagnostiquées. Ils doivent essayer de s’échapper avant l’apparition apparente d’une effroyable 24ème.
Critique : 
Apr√®s une d√©cennie ponctu√©e par des √©checs critiques, M. Night Shyamalan (The Sixth Sense) a repris du poil de la b√™te avec le succ√®s du film d’horreur The Visit. Il a ensuite encha√ģn√© avec Split. Un thriller assez anodin qui r√©servait une surprise notoire dans les derni√®res minutes, √† temps pour le g√©n√©rique. Une surprise qui fait de l’ombre √† son originalit√©…
Bien que Kevin ait identifi√© 23 personnalit√©s aupr√®s de son psychiatre de confiance, il en reste une qui est toujours submerg√©e et qui est pr√™te √† se mat√©rialiser et √† dominer toutes les autres. Oblig√© d’enlever trois adolescentes, Kevin se pr√©pare √† une guerre pour le contr√īle de son corps, tandis que les trois demoiselles doivent lutter pour leurs survies.
Split est un cas de figure int√©ressant. Ce n’est aucunement un film d’action, mais il est presque obligatoire de parler de ce dernier pour aborder √©ventuellement Glass. Split est le deuxi√®me volet d’une trilogie et bien que je sois parmi une minorit√© de cin√©philes qui d√©testent cette Ňďuvre, c’√©tait presque une obligation de ma part de faire cette critique. M. Night Shyamalan r√©ussit un tour de force avec un long-m√©trage se d√©roulant essentiellement dans un seul lieu, un endroit √©trange qui n’a que peu de sens, jusqu’√† la sc√®ne finale.
H√©las, contrairement √† Unbreakable, Split est un exercice de style qui se base sur un seul √©l√©ment : sur la performance de son interpr√®te principal. Une grande majorit√© du divertissement se r√©sume √† suivre les m√™mes personnages qui d√©ambulent les m√™mes pi√®ces et les m√™mes couloirs. Et pourtant, Split n’a pas un probl√®me de rythme ou d’int√©r√™t, loin de l√†. Car, le long-m√©trage divertit amplement durant son premier visionnement. Mais d√®s que le g√©n√©rique de fin survient, on d√©couvre assez vite que l’on est rest√© sur notre faim.
Split est vide, se constituant majoritairement de remplissage et de d√©tours sc√©naristiques. Le tout fonctionne gr√Ęce √† la performance plus que parfaite de James McAvoy (X-Men: Days of Future Past). Ce dernier profite de l’histoire pour explorer en profondeur trois des personnalit√©s que comprend son personnage. Les motivations des √™tres habitant Kevin nous gardent heureusement sur le bout de notre si√®ge, bien qu’elles sont en r√©alit√© trop √©tranges et peu abord√©es. C’est triste, car McAvoy aurait peu facilement obtenir un Oscar avec ce r√īle.
Comme vaguement mentionn√© ci-haut, Shyamalan excelle derri√®re la cam√©ra. Le sc√©nario de son Split est peut-√™tre banal, mais le cin√©aste compense sur le plan technique. Avec un maigre budget et une petite √©quipe, le cin√©aste compresse l’absurdit√© de Split pour cr√©er un m√©lange ambitieux entre le film de survie, l’horreur et le thriller. Entre les murs de cette prison, le r√©alisateur cr√©e un environnement macabre, un exploit qu’il r√©ussit en s’entourant d’une √©quipe de techniciens hors pair. Il n’y a rien √† redire, sur un aspect purement esth√©tique, Split est d√©finitivement le meilleur projet du r√©alisateur jusqu’√† ce jour.
Split n’est pas un film que j’aime, mais un film que je respecte. Men√© par un duo parfait, Split parvient √† r√©ussir un exploit remarquable. Le divertissement fonctionne et c’est gr√Ęce √† ces deux hommes.


Réalisation : M. Night Shyamalan
Scénario : M. Night Shyamalan
Avec : James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley, Haley Lu Richardson, Jessica Sula, Izzie Coffey, Bruce Willis

Split (2016)
2.5

Résumé

Split n’est pas ma tasse de th√©. D√©sol√©…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *