The Bravest (2019)

Résumé : Les pompiers chinois ont du mal à contenir un énorme incendie après l’explosion d’un oléoduc.

Critique : 

Après avoir fait un carton en Chine l’été dernier, The Bravest s’attaque aujourd’hui au marché nord-américain. Le divertissement s’inspire librement d’une tragédie ayant touché le pays occidental en 2010. Un incident qui avait fait les manchettes pour la mauvaise gestion de crise et pour le camouflage raté par le gouvernement chinois. The Bravest ne s’attaque pas à ce problème au profit d’un spectacle pop-corn.

Jiang Liwei est en quête de rédemption après qu’une erreur de jugement ait causé la mort d’un pompier lors d’une intervention de routine, bien qu’explosive. Relégué à des opérations de seconde zone, Liwei apprend malheureusement qu’il sera bientôt expulsé de son uniforme. Cependant, un incident majeur sur le port pétrolier lui offrira la chance de prouver à tous qu’il peut toujours rester en fonction. Lui les lieux, il devra confronter Ma Weiguo; un ancien collègue qui le tient toujours responsable de l’incident.

The Bravest est possiblement la tentative la plus sérieuse de la Chine pour imiter une superproduction hollywoodienne. Il est triste de constater que le produit final n’est pas à la hauteur de ses effets visuels. Le talon d’Achille de The Bravest est son scénario. Comme c’est souvent le cas avec des productions chinoises, des personnages peu construits et une propagande pro gouvernement rendent l’oeuvre ennuyeuse.

Les personnages sont des clichés ambulants, dans le pire sens du terme. La recrue, la tête brûlée, la femme de carrière, la recrue insouciante, l’homme d’affaires corrompu… The Bravest ne tente pas de les rendre intéressants. Certains ne sont présents que pour mourir plus tard dans le récit. Et c’est péniblement évidant dès leurs introductions.

Le seul véritable personnage de l’oeuvre est un électricien qui accepte d’aider les pompiers pour de l’argent, et qui changera ses motivations au bon moment. La tragédie en tant que telle consiste à éteindre un feu causé par des Américains incompétents dont l’inaction met en péril un silo rempli d’huile. Une huile qui menace de détruire la ville alors qu’un réseau de tuyaux souterrains relit le liquide à des réservoirs de produits explosifs et toxiques. Fait intéressant, à aucun moment The Bravest se soucie du fait que l’huile se déverse également dans l’océan.

Remarque écologique à part, il y a également une sous-intrigue entourant l’épouse de notre héros qui fuit dans le chaos et qui perd leur enfant. Rien de très utile ne se trouve dans ses séquences qui ralentissent le flot du reste de l’oeuvre. Même s’il y a un « message » sur l’altruisme raté avec un vieux couple qui kidnappe (?) l’enfant braillard au lieu de que l’amener aux autorités. Au risque de dévoiler le seul revirement de The Bravest, ils décident de mourir sur place et d’apporter l’enfant dans un hôpital lorsqu’ils découvrent qu’ils ne peuvent quitter la ville. Super le « message »…

Véritable sauver du film, Tony Chan mérite des éloges sur le travail offert par lui et son équipe. Spécialiste des comédies romantiques, Chan fait ici sa première incursion dans le monde de la superproduction. The Bravest offre un spectacle de haute voltige. Il utilise un peu trop de ralentis, mais en termes de destruction, son oeuvre est à classifier parmi l’élite de l’Orient. Les effets spéciaux sont excellents, la cinématographie est solide et le résultat final est époustouflant, surtout sur une grosse télévision. Et en termes d’action, face à la puissance du feu, The Bravest se déchaîne dans l’intensité de sa destruction et dans le courage de pompiers que le film ne se gêne pas à brûler devant nos yeux.

On peut souffrir d’ennui lorsque les personnages ouvrent la bouche. Par contre, il ne faut pas renier The Bravest. Le spectacle à mérite le détour et la puissance de ses images me donne envie de le revoir dans une véritable salle de cinéma.


Réalisation : Tony Chan

Scénario : Chao Wang, Yonggan Yu

Avec : Xiaoming Huang, Jiang Du, Zhuo Tan, Zi Yang, Hao Ou, Yong Hou

The Bravest (2019)
3

Résumé

Visuellement spectaculaire, The Bravest n’a malheureusement pas le scénario nécessaire pour nous divertir.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *